Situations d'urgence 

 
  • URGENCE

Avec un jeune animal, un accident est vite arrivé et il vaut mieux y être préparé. Le premier réflexe à avoir est de toujours garder à proximité le numéro  de téléphone de votre vétérinaire. Il connaît votre animal et sera le plus à même de vous conseiller efficacement. Si vous devez vous rendre en urgence à la clinique prévenez par téléphone l'équipe médicale de votre arrivée, ils seront ainsi prêts à vous recevoir dans les meilleures conditions. Pour éviter le pire, voici quelques situations problèmatiques et des conseils simples à appliquer en attendant de consulter le vétérinaire.

 

  • BLESSURE
 
Nettoyer la plaie à l'aide d'eau claire et d'une solution désinfectante. Bander ensuite la plaie à l'aide par exemple de compresses et de bande crêpes;  cela permettra de comprimer la plaie pour limiter le saignement mais également de la maintenir la plus propre possible en attendant de la faire examiner par un vétérinaire. Si les saignements persistent plus de 5 minutes ou si les pertes de sang sont importantes, vous devez vous rendre chez votre vétérinaire le plus rapidement possible.
 
  • BRÛLURE
 
Ne pas mettre de pommade, mais passer la zone atteinte sous de l'eau fraîche. Si la zone est très étendue ou si la brûlure est profonde, protégez-la avec un linge humide et emmenez l'animal chez votre vétérinaire.
 
  • COUP DE CHALEUR, INSOLATION
 Attention, il faut diminuer la température corporelle du chaton au plus vite : utiliser de l'eau froide (l'idéal est d'immerger l'animal jusqu'au cou) ou de la  glace. Emmenez-le ensuite rapidement chez le vétérinaire.
 
Attention, ne laissez jamais un animal dans une voiture l'été, même à l'ombre ou avec les vitres ouvertes.
 
  • EMPOISONNEMENT, INTOXICATION
 
Votre animal à avalé un produit nocif. Ne lui faites pas avalez de lait ou n'essayez pas de le faire vomir, cela risquerait d'aggraver les lésions ou les symptômes. S'il présente des symptômes d'intoxication (tremblements, salivation exagérée, vomissements ou tentatives de vomissements à répétition), il faut essayer de retrouver le produit incriminé puis appeler votre vétérinaire ou le centre anti-poison. Dans les deux cas, une consultation s'impose.
 
Centre anti-poison animal Lyon CNITV : 04 78 87 10 40 (24h/24)
 
 
  • CORPS ETRANGERS
 
Pour jouer ou parce qu'il s'embêtait, votre animal a avalé un objet. S'il s'agit d'un tout petit objet, sans aspérités, il est possible que celui-ci éliminé naturellement dans les selles : donnez-lui un protecteur de muqueuse digestive pour limiter les lésions du tube digestif. Cependant, dans la majorité des cas, il faudra consulter un vétérinaire. En fonction de l'objet en cause, le vétérinaire pourra faire différents examens complémentaires (radiographies par exemple) et devra opérer si besoin.
 
 
  • SIGNES CLINIQUES NECESSITANT UN AVIS VETERINAIRE
 
Température supérieure à 39°, vomissements sans raison apparente, diarrhé profuse ou sanguinolente, refus de s'alimentes pendant plusieurs jours, abattement, prosternation.... La présence d'un ou plusieurs de ces symptômes impose une visite chez votre vétérinaire. Ne vous fiez pas à la truffe de l'animal pour connaître sa température mais utilisez un thermomètre qui lui sera réservé.
 
 
TROUSSE D'URGENCE
 
Un thermomètre
Un produit désinfectant 
vétérinaire (produit à base
diode ou de chlorhexidine)
Des compresses
Une bande de crêpe
Du ruban adhésif médical.

Les Antiparasitaires

 

Les antiparasitaires externes de l'animal

Les tiques et les puces constituent une menace pour la santé de votre chaton mais aussi pour la vôtre. Au-delà des désagréments qu'elles peuvent causer, les tiques et les puces sont à prendre au sérieux.

  • Les puces sont des petits insectes difficilement visibles à l'oeil nu et très prolifiques. Une femelles peut pondre jusqu'à 50 oeufs par jour et ce pendant près de 100 jours !
  • Une fois pondus, les oeufs puis les larves se nichent dans le sol de la maison et ce n'est qu'une fois atteint le stade adulte que la puce retourne sur votre chat.
  • Le cycle de la puce dure en moyenne trois semaines mais il peut être influencé par les conditions climatiques. Les puces sont présentes toute l'année mais prolifèrent particulièrement en saison estivale.
Différents types de lésions sont provoqués par les puces :
  • Elles se nourrissent du sang de votre animal et une forte infestation peut provoquer un affaiblissement général.
  • La salive de la puce, irritante, et la piqûre expliquent les réactions de grattage que manifestent les chats.
  • Cette salive peut également être à l'origine de réactions allergiques (Dermatite par Allergie aux Piqûres de puces).
  • Enfin, en piquant, les puces peuvent transmettre un parasite intestinal (le Dypilidium) ou diverses maladies (maladie des griffes du chat, par exemple).
 
  • Les tiques se détectent plus facilement. Ces parasites vivent en extérieur et peuvent infester votre compagnon. Une fois fixée, la tique se nourrit de son sang. Il est important d'avoir une attitude préventive.
 
Les conseils pratiques :
  • N'attendez pas de voir des parasites sur votre animal pour le traiter. De nombreux produits existent et différentes forment d'application sont possibles.  Parmi les plus fréquemment utilisées, on trouve les pipettes, les sprays ou encore les colliers.